· 

Haïkus novembre 2017

Les Haïkus sont de petites poésies en trois vers,  normalement 5 - 7 -5 syllabes (je ne suis pas très rigoureux à ce propos...). Qui normalement ne riment pas. Ce sont des éclats de givre d'un fragile et précieux moment présent. Ils permettent à ceux qui les lisent et qui les écrivent d'arrêter leur mental quelques instants afin de mieux profiter de la pleine présence à la vie. Nous sommes ici proches de la méditation. Ils sont la preuve de l'avantage de la qualité sur la quantité...De plus ils nous permettent de nous remettre en lien avec les saisons et la nature... Moi ils me permettent de sortir de la rationalité pour entrer dans l'émotion de l'instant à la fois éphémère et éternelle.

 

Comment profiter au maximum de leur lecture ?

 

Si vous êtes seuls, lisez un Haïku à voix haute une première fois, profitez en un peu intérieurement, puis relisez-le une deuxième fois à voix haute. Prenez le temps de le laisser agir, comme une goutte d'huile essentielle sur votre langue...

 

Inspirez par le nez....expirez par la bouche...  encore une fois...vous venez de profitez du pouvoir insoupçonné du Haïku...

Vous lisez sur cette page mes créations du mois de novembre 2017.

13 Novembre

 

Le froid matinal
Flocons enchevêtrés
Moineaux se cachent

Montagnes blanches
Champs tous verts
La nature hésite

Soleil et neige
Forêt multicolore
Quel arc-en-ciel

14 novembre

 

Un pur potentiel

Petites pousses vertes

Comme cette aube

 

Ciel bleu et grisâtre

Le bouleau tout dénudé

N'a même pas froid

 

15 novembre

 

Illumination

Le soleil hivernal

Tout droit dans mes yeux

 

Tout est à l'arrêt

Seule elle s'agite

Poussière qui vole

 

16 novembre

Papier et crayon

Assis au sol en tailleur

Lumière d'hiver

 

 

 

Nuages chargés

Ciel bleu ciel limpide

Ils dansent le tango

 

 

17 novembre

 

D'un bel clair-obscur

Gris et bleu céleste

Le soleil perce

 

18 novembre

 

Gris souris le ciel

Odeur douce de café

Les arbres méditent

 

19 novembre

 

La pluie glaçante

Le lac gris acier

Mes pensées figées

20 novembre

Malicieux moineaux

Et le soleil timide

Jouent à cache-cache

 

21 novembre

Bouleau mis à nu

Dépouillé par l'automne

Comme mon Âme

 

Froidure de l'air

Paradoxalement

Réchauffe mon Cœur

 

22 novembre

Montagnes noires

Le timide soleil d'automne 

Se réveille aussi 

 

23 novembre

Les rapaces planent

Dans le ciel gris et bleuté

Liberté innée

 

Liberté innée ?

Esclavagisme acquis

Le milan est libre

 

24 novembre

Fragments d'unité

Toute la nature

Frémit au vent

25 novembre

Ciel gris uniforme

Gouttelettes sur les vitres

Pluie froide d'automne

26 novembre

Paysage en sucre glace

Tout en couleurs pastelles

Les moineaux jouent

27 novembre 

Horizon doré 

Soleil fort désirable 

Mais reste caché

28 novembre

J'ouvre ma fenêtre

L'air froid s'engouffre

Ma tête elle sors

29 novembre 

Champignons tout noirs

Dans l'herbe toute délavée 

Les nuages moutonnent 

 

Vignes mises à nu

Vent presque hivernal

Mon nez goutte

      30 novembre 

Neige nocturne 

Jusqu'au cœur de chez moi 

Le froid pénetre 

Merci de m'avoir lu jusqu'ici, si ces haïkus vous ont donné envie de partager, merci de me laisser un petit commentaire ci-dessous, et si ils vous ont plu merci de les partager avec le plus grand nombre via les réseaux sociaux !

 

Merci et à très bientôt!

 

Et retrouvez ici mes créations du mois de décembre 2017 !

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Harry (dimanche, 26 novembre 2017 21:28)

    Merci de me faire découvrir cet art par des exemples réels d'une personne que je connais.